RÉCIT D’UNE ÉLÈVE

« Quand je suis montée sur ce grand kayak, j’ai d’abord été impressionnée par sa finesse et surprise par son niveau sur l’eau ! Puis, j'ai aussi remarqué son instabilité. J'ai commencé à pagayer un peu et voilà que je remarque aussi sa légèreté et sa vitesse. J’ai l'impression de glisser sur l'eau ! Puis, j'ai commencé par essayer quelques déséquilibres. J’essaie pour la deuxième fois un esquimautage. Je me lance et, sans forcer, j'y arrive !!! Je m'aperçois que c'est beaucoup plus facile d'esquimauter avec ce kayak traditionnel qu'avec le kitiwec qui est plus volumineux, plus stable. Je m'essaie ensuite à différents esquimautages, dont quelques-uns sans pagaies que je ne maîtrise pas encore. Les professeurs me demandent d'essayer un nouveau renversement : je dois accrocher ma pagaie dans les élastiques du kayak, me retourner, la décrocher, replacer ma pagaie et remonter. Celui-ci me paraissait plus compliqué puisque, sous l’eau et la tête en bas, c’est beaucoup plus difficile de se repérer et le stress de ne pas savoir quand on va reprendre sa respiration ne rend pas les choses plus faciles… Mais les réussites précédentes me donnent du courage et je me lance ! Je tire ma pagaie pour la décrocher des élastiques, replace ma pagaie à la surface pour prendre appuis sur l’eau, et à ma grande surprise, je remonte assez facilement.
Je garde de très bons souvenirs de cette expérience, de magnifiques sensations, sur un si beau bateau !
Merci beaucoup. »















Nicolas TERRÉ et Pierre-dominique JAN remercient Alain KERBIRIOU (www.kayakbois.com) d’avoir eu la gentillesse de mettre à leur disposition ses kayaks “bois et toile”.http://www.kayakbois.comshapeimage_1_link_0
PREMIERE EXPÉRIENCE
SUR UN KAYAK GROENLANDAIS
ACCUEILAccueil_1.html
RETOUREsquimauter.html